L’I.V.G.

L’I.V.G.

En France, la loi permet aux femmes, aux jeunes filles mineures d’Interrompre Volontairement une Grossesse (I.V.G.) sous certaines conditions.

Les délais

L’I.V.G. doit être pratiquée avant la fin de la 12ème semaine de grossesse soit avant la fin de la 14ème semaine d’absence de règles.

Les démarches

Pour aider dans ces démarches il est possible de rencontrer des professionnels à l’hôpital dans un service d’I.V.G., dans un centre de planification ou au C.A.C.I.S.

Les méthodes

Il existe deux méthodes d’I.V.G. :
– La méthode médicamenteuse Au C.A.C.I.S., nous pratiquons l’I.V.G. médicamenteuse jusqu’à 5 semaines de grossesse. Il est possible de faire une I.V.G. avant la fin de la 7ème semaine de grossesse, uniquement à l’hôpital.
– La méthode chirurgicale (ou instrumentale).
Le choix de la méthode se fait avec le médecin.

Pour les mineures

Il faut obligatoirement un entretien préalable à l’intervention avec une conseillère conjugale.
L’autorisation parentale est la règle. Cependant, si la jeune fille souhaite garder le secret, ou si cette autorisation ne peut être obtenue, une personne majeure de son choix peut l’accompagner dans ses démarches. Le C.A.C.I.S. peut accompagner les mineures dans ces démarches.

Pour en savoir plus, n’hésite pas à te rendre sur le site officiel de l’I.V.G. en France.